Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Master Sciences, Technologies, Santé
MENTION MATHÉMATIQUES ET APPLICATIONS

Cette mention couvre l'essentiel du champ des mathématiques grâce à un choix assez large d'unités d'enseignement en M1 et une spécialisation poussée en M2 selon les 8 parcours et les diverses majeures proposées.

Les mathématiques pures sont fortement représentées, mais on peut aussi noter la diversité des spécialisations en mathématiques appliquées : statistique, probabilités, analyse numérique, théorie des jeux, mathématique-biologie, mathématique-informatique, ingénierie, finance mathématique, qui ont vocation à accueillir un grand nombre d'étudiants.

Objectifs

La mention « Mathématiques et Applications » a pour objectif de donner une formation approfondie en mathématiques pures ou en mathématiques appliquées, préparant directement aux métiers de la recherche et de l'industrie au sens le plus large. Le M1 est aussi une étape nécessaire dans la préparation à l'agrégation.

Description

Cette mention couvre l'essentiel du champ des mathématiques grâce à un choix très large d'UE en M1, la première année du master. Les grands domaines des mathématiques sont largement représentés dans les choix possibles et ces choix doivent permettre de préparer une spécialisation poussée en M2 selon les 8 parcours proposés dont la liste suit.

  • Mathématiques fondamentales  : Etude approfondie de grands domaines fondamentaux des mathématiques, algèbre, géométrie, analyse.
  • Probabilité et modèles aléatoires : Formation théorique de haut niveau dans le domaine des probabilités (étude des processus stochastiques, probabilités appliquées).
  • Probabilités et finance : Enseignement de haut niveau dans le domaine de la finance mathématique probabiliste, recouvrant l’ensemble de la finance de marchés, les instruments dérivés, les taux d’intérêt, l’analyse du risque et les méthodes numériques.
  • Mathématiques de la modélisation : Formation de haut niveau en modélisation par l’étude des équations aux dérivées partielles et de leur simulation numérique, modélisation mathématique de l’interaction stratégique et de l’optimisation sous contrainte, calcul scientifique, modélisation et simulation pour les sciences du vivant.
  • Ingénierie mathématique : Formation de mathématiciens appliqués possédant une réelle maîtrise de l’outil informatique, les rendant aptes à intervenir dans le monde de l’entreprise
  • Statistique : Formation de statisticiens de haut niveau, comportant un volet théorique et des applications mises en oeuvre via des stages au sein d'entreprises ou de laboratoires.
  • Préparartion à l'agrégation : Préparation à l’Agrégation de mathématiques.
  • Apprentissage et Algorithmes :  (M2A)  Une double formation en mathématiques et en informatique, centrée sur la science des données et  l’intelligence artificielle

Excepté le parcours « Préparation à l'agrégation », les parcours sont relativement indifférenciées en M1. Ils sont toutefois essentiellement étanches les uns par rapport aux autres en M2. La formation au niveau du M2 est détaillée dans les rubriques de chaque parcours. Les mathématiques théoriques constituent une composante importante de cette mention, et l’on peut noter également la diversité des spécialisations en mathématiques appliquées : probabilités, analyse numérique, théorie des jeux, mathématique- biologie, mathématique-informatique, ingénierie, statistiques.

Publics visés et prérequis

Publics visés : Tout étudiant ayant une formation solide en mathématiques, du niveau de la licence. Un recrutement dans les parcours du M2 est organisé pour les élèves ou ex-élèves des écoles d’ingénieurs, ayant une formation mathématique suffisante, ou ayant validé un M1 dans une autre université.

Prérequis :  Une formation solide en mathématiques, du niveau d’une licence de mathématiques d’un contenu comparable à celle de l’UPMC.

Débouchés Professionnels et poursuite d’études

  • Débouchés dans les secteurs industriels ou de service au niveau cadre.
  • Divers métiers d’ingénieurs : ingénieur d’étude, de recherche, actuaire, chargé d’études, ingénieur mathématicien, etc.
  • Concours administratifs de la fonction publique et territoriale.
  • Admissions sur titres dans les grandes écoles d’ingénieurs après le M1.
  • Doctorat : carrière de chercheur dans des entreprises ou de grands organismes de recherche, carrière universitaire d’enseignant-chercheur.

Plus d'information

 Préparation à l'agrégation de mathématiques (après l'obtention du Master 1

 Préparation au CAPES de mathématiques

INSPE

Entrée sur titre ou par concours en école d'ingénieurs

Institut de Statistique de l'Université de Paris (ISUP)

 École Doctorale de Sciences Mathématiques de Paris Centre

 

La brochure « Zoom sur les métiers des mathématiques » est publiée par l'Office national d'information sur les enseignements et les professions (ONISEP) en partenariat avec les sociétés savantes de mathématiques.

Cette brochure présente une galerie d'une vingtaine de portraits de jeunes femmes et hommes récemment engagés dans la vie active dans des métiers essentiellement hors enseignement et recherche universitaire — pour lesquels une formation mathématique de base joue un rôle fondamental.

 

Elle est gratuite et disponible en ligne.

 

Faouzia BESSEDDIK (faouzia.besseddik @ upmc.fr) - 23/09/20

Traductions :

Télécharger la brochure

Brochure Master de Mathématiques 2021/2022